Théâtre des Martyrs

Programmation musicale

En ce début d’année scolaire, nous poursuivons notre collaboration avec le Théâtre des Martyrs débutée il y a un peu plus d’un an. Nous soutenons leur programmation musicale en en faisant l’écho auprès des plus jeunes. Les différents concerts sont encore menés d’une main de maître par Jean-Philippe Collard-Neven, familier des Jeunesses Musicales depuis de nombreuses années.

tma-dessin
Le Théâtre des Martyrs

“Le Théâtre des Martyrs se conjugue comme ceci : un théâtre mais pluriel, une scène et des artistes. Vous y rencontrerez, mêlant dans une même gourmandise, le connu et l’inconnu, la grande forme et la petite, l’héritage et la novation, les artistes confirmés et ceux à découvrir, le répertoire et l’écriture contemporaine, le comique et le tragique. Chacun d’entre vous y sera le bienvenu. Nous vous y invitons donc, vous qui formez la communauté des spectateurs que nous désirons divertir, questionner, émouvoir, interpeller, auxquels nous souhaitons donner le plaisir de la découverte et le goût du partage, avec bienveillance et convivialité. Si cela vous dit, passez-nous un coup de fil, cliquez sur notre site ou poussez notre porte, vous êtes chez vous. (Philippe Sireuil, directeur artistique)”

JEUDI 20 SEPTEMBRE 2018  – 20h15 – « UN PIANO DJINN AU PAYS DU OUD »

Un duo piano/oud représente la confluence de plusieurs mondes, genres et époques. C’est d’abord la rencontre de l’Orient et de l’Occident. Si le piano peut incarner l’histoire de la musique classique occidentale, le oud occupe lui une place centrale dans l’histoire de la musique arabe.

Si Jean-Philippe Collard-Neven a de grandes affinités avec les musiques arabes, si Nasser Houari est pétri de culture occidentale, ce qui les relie par-dessus tout, c’est qu’ils vivent tous deux au quotidien le grand écart qui consiste à pratiquer de manière inclusive des musiques dites « savantes » et d’autres dites « populaires ». Nasser est autant à l’aise dans la musique modale que dans les rythmes Gnawa, Jean-Philippe, dans Ravel que dans des grilles d’accords de jazz.

Ils se retrouvent ainsi dans un espace musical possible, pétri de grandes et petites musiques, d’occident et d’orient, d’improvisation et d’écriture. Libres d’avoir apprivoisé toutes les contraintes, dans le seul plaisir de l’échange.

Le Théâtre des Martyrs avait accueilli le duo au tout début de son existence. Le voici de nouveau, à l’occasion de la sortie d’un CD enregistré dans la fabuleuse salle Arsonic de Mons et édité sous le label IGLOO.

Jean-Philippe Collard-Neven : piano
Nasser Houari : oud

JEUDI 18 OCTOBRE 2018 – 20h15 – « SPERO E SOSPIRO»

Passions inavouées, convoitises inassouvies, stratagèmes inaboutis : opéras, mélodies et chansons n’ont eu de cesse de pétrir musicalement les figures du désir.

De  Wolfgang Amadeus Mozart à Cole Porter, de Franz Schubert à Barbara, de Robert Schumann, toutes et tous ont chanté l’amour et la difficulté de dire « je t’aime ».

La voix d’Émilie Tack, le violoncelle de Sigrid Vandenboegaerde se joignent au piano de Jean-Philippe Collard-Neven et interprètent quelques-unes des partitions les plus éloquentes écrites par des compositeurs d’hier et d’aujourd’hui, prenant pour sujet le désir, ses tourments et ses soupirs.

Emilie Tack : mezzo-soprano

Jean-Philippe Collard-Neven : piano

Sigrid Vandenbogaerde : violoncelle

En écho au spectacle La seconde surprise de l’amour

JEUDI 28 FEVRIER 2019 – 20h15 – « NORA, FANNY, ALMA ET LES AUTRES»

L’histoire de la musique abonde en destins féminins contrariés : Nannerl, sœur de Wolfgang Amadeus Mozart, Clara, femme de Robert Schumann, Fanny, sœur de Félix Mendelssohn, Alma femme de Gustav Malher, toutes furent la sœur dela fille dela femme de ; certaines se virent interdites de composer, d’autres se sacrifièrent pour favoriser la carrière de leurs époux, toutes durent mettre leurs ambitions musicales de côté, s’effacer, patienter, et parfois se consoler dans les bras d’un amant.

Accompagnée par Jean-Philippe Collard-Neven, la soprano Laure Delcampe reprend les plus belles pages de quelques compositrices aux sorts entravés par une société  patriarcale, mais qui, de par leur obstination et leur résistance, nous ont légués des œuvres fortes et singulières.

Laure Delcampe : soprano,

Jean-Philippe Collard-Neven : piano

En écho au spectacle Ce qui arriva quand Nora quitta son mari

JEUDI 23 MAI 2019 – 20h15 – « MUSIQUE A LA FOLIE … PAS DU TOUT !»

Et si être autiste n’était qu’une autre façon d’être autre dans un monde qui ne laisse pas beaucoup de place à celles et ceux qui ne vivent pas dans la norme et qui ressentent bien souvent les choses mieux que les autres ? Il y a mille façons d’être autre au monde, et nombre de musiciens ont été perçus comme tel.

Ce concert visitera quelques œuvres écrites aux confins de l’anormalité : le mysticisme  d’Alexandre Scriabine, la bipolarité de Robert Schumann, la dépressivité de Leonard Cohen, l’excentricité d’Erik Satie, la triskaïdékaphobie d’Arnold Schoenberg, (la phobie du nombre 13 – lui mourut un 13 juillet), sans oublier Scelsi dont le langage novateur lui fût révélé en séjour psychiatrique qui permit d’entrer « dans l’âme du son ».

Jean-Philippe Collard-Neven : piano

En écho au spectacle Is there life on Mars ?

Âge : Tout public
Réduction Jeunesses Musicales : tarif à 7€ pour les moins de 30 ans. (Pour les plus de 30 ans, les tarifs normaux sont d’application).
Réservations : 02 223 32 08 – billetterie@theatre-martyrs.be (en mentionnant les Jeunesses Musicales).

Lieu de la représentation: Théâtre des Martyrs – Place des Martyrs 22 – 1000 Bruxelles

 

Partenaire:

tmalogocourtblancvd

CENTRES RÉGIONAUX

Programmation 18-19

Découvrez les artistes en tournée cette saison

Consulter en ligne